Category Archives: Chansons

Un hymne pour la Zablière

🎤 par les collectifs du Bri.Co
🎼 composition et accordéon: Pirly Zurstrassen
🖋  atelier collectif orchestré par : Timotéo Sergoï

Enregistrement

« Nous sommes les arbres et les cailloux
Nous sommes le sang d’la terre debout
Nous sommes les merles, les pissenlits
Nous sommes la chair, nous sommes la vie

Plus un mètre de terre
Plus une seconde de temps

Entre l’écorce et les patrons
Résiste la population
Et pour sauver notre falaise
Nous gardons les pieds dans la glaise

Nous sommes les arbres et les cailloux
Nous sommes le sang d’la terre debout
Nous sommes les merles, les pissenlits
Nous sommes la chair, nous sommes la vie

Plus un mètre de terre
Plus une seconde de temps

Prenons l’éternité du sable
Le béton est sans solution
Merde au développement durable
Que vienne le règne du triton

Nous sommes les arbres et les cailloux
Nous sommes le sang d’la terre debout
Nous sommes les merles, les pissenlits
Nous sommes la chair, nous sommes la vie

Plus un mètre de terre
Plus une seconde de temps

Que laissons-nous à nos enfants ?
Des cravates ou bien des cabanes ?
De la finance ou des semences ?
Rien n’est fini et tout commence

Nous sommes les arbres et les cailloux
Nous sommes le sang d’la terre debout
Nous sommes les merles, les pissenlits
Nous sommes la chair, nous sommes la vie

Plus un mètre de terre
Plus une seconde de temps

Les plumes coulées dans le bitume
Les papillons dans le pognon
Forgeons l’espoir à nos enclumes
Allumons la révolution

Nous sommes les arbres et les cailloux
Nous sommes le sang d’la terre debout
Nous sommes les merles, les pissenlits
Nous sommes la chair, nous sommes la vie

Plus un mètre de terre
Plus une seconde de temps ! »

On invite les formations à enregistrer leurs interprétations et à les publier avec le #hymnepourlazablière

Chanson de la ZAD d’Arlon

🌲🖤 Du fond des bois s’élèvent, parmi le craquement des branches, le gazouillis des oiseaux et le ruissellement des eaux, derrière la brume et les barricades, des mélodies évocatrices de notre esprit de résistance.🔥💚

🎶 🎶
De la Zad d’Arlon au Vale de sousa
Des milliers d’mercenaires ont envahi nos zones libres
Mais dites-leur que nous sommes zadistes
Que nos rêves sont purs et qu’nous n’avons pas peur des képis

Refrain :
Mort aux vaches et mort au condés
Vive les enfants d’la ZAD, à bas ceux d’la sûreté
Pas de grâce, non pas de pitié !
Des cocktails Molotov contre leurs chars blindés

Je me souviens très bien de ma première manif
J’étais gentil tout plein, un bon citoyenniste
Jusqu’à mon premier poivre en plein dans les deux yeux !
J’étais plus pacifiste mais bien vénère contre eux !

Moi qui’étais plein d’colère et sans résignation
Qui voulais tout changer, trouver des compagnons
J’en ai vu défiler des organisations
pros d’la contestation qui fait qu’tourner en rond

Depuis, de squat en squat et en occupations
J’ai aimé mes copaines, connu la répression
Révoltées d’aujourd’hui, faites bien attention !
Pour un simple gilet, on vous fout en prison

A mon enterrement, 300 zadistes qui dansent
et 300 gilets jaunes nous porteront en transe
et dans l’cortège de tête, on criera très fort !
Si elle n’était pas morte, elle lutterait encore.

Ce texte a été écrit sur la ZAD d’Arlon et se base sur « Cayenne », une célèbre chanson anarchiste du début du 20e siècle souvent chantée dans les bagnes de Guyane, souvent attribuée à Aristide Bruant. Depuis, elle a été reprise et pastichée de nombreuses fois, notamment par I Mantini qui en a fait une des chansons populaires des mouvements autonomistes corses. C’est sur cette dernière version que se base l’air de notre chanson.

Louis Ange – La berceuse des espaces verts

Chanson en soutien aux luttes de territoires à Arlon, Namur et Liège

« C’est l’écosystème d’une sablière
Près d’Arlon, qu’on menace de détruir’
Pour y faire un zoning, allez pas de manières !
Quelle idée de luxe, vous pouvez applaudir »

« Les tronçonneuses, les bulldozers
C’est la berceuse des espaces verts
Oui mais pour chaque arbre arraché
Y en aura dix de replantés
Les tronçonneuses, les bulldozers
C’est la berceuse des espaces verts
On résistera jusqu’au bout
Un jour y aura des ZAD partout »

Cré Tonnerre – Les Zarlonnistes

Un peu d’humour dans ce monde de ….

On a du mal a comprendre parfois notre monde, c’est le cas à Arlon, dans la province du Luxembourg,
Une bande de jeune à eux tous seuls, aimerait moins de béton, et plus de couleurs dans nos vies.

Et pour cela, on a retrouvé notre ville d’Arlon, envahie par une armada, casquée, armée et hélicoptère, cela n’avance à pas grand chose, à part à faire la une des journaux et de nous conforter dans l’idée qu’il vaut mieux en rire, tout ça pour ça, on préférera toujours un Orval, un Maitrank et des chansons, Santé et vive l’amour.
Librement inspiré de notre grand frère Renaud Séchan, la chanson « Les animals ».

Vent Du Nord // Hymne Aux Bêcheux Et Aux Piocheurs !

le Mot : Lame

Sur la mélodie du refrain de « Bienvenue dans la Secte »

Empoigne ta bêche, agrippe ta pioche,
Et des tes mains creuse la roche
Creuse la terre, creuse le sable
Et sois indéracinable

Creuse ton trou contre les nobliaux
Qui ont confisqué les communaux
Creuse tes douves et creuse ton fort
Creuse leur tombe pour le croque-mort

Fais ton trou où bon te semble
Creuse pour tous, creuse ensemble
Brise la servitude de ces sournois
Propriétaires bourgeois

Creuse tes sillons pour la commune
Dont les fruits seront pour chacune
En abondante égalité
C’est le creuset de la liberté

Bêche encore pour la mémoire
De tous les opprimés de l’histoire
Il résonne du fond des âges
Un immense compagnonnage

Bêche pour tous les communards
Assassinés par le pouvoir
Bêche fièrement et librement
Pour laver ces affronts sanglants

Pioche, creuse et bêche
Pour ouvrir de nouvelles brèches
C’est la liberté qui récidive
Pour que la commune revive